Bruson, Verbier, Vals de Bagnes et d'Entremont
Sandra Brandstetter

Yoga, Pilates, Sophrologie

Blog

A la découverte du Yoga, du Pilates et de la Sophrologie - II

Publié le 8 octobre 2018 à 11:40

Vous êtes maintenant bien au point sur le Yoga. Alors penchons-nous sur le pilates.

Tout d'abord il faut savoir que le Pilates porte le nom de son créateur, Joseph de son prénom, disparu à la fin des années 60. Il a créé sa méthode durant la première guerre mondiale, s'inspirant de différentes techniques dont le Yoga.  Il a commencé par développer des exercices sur tapis puis a ensuite imaginé différentes machines fonctionnant pour la plus plupart avec des ressorts de différentes résistances afin de permettre à tout un chacun de renforcer ses muscles même en position allongée.

La respiration est centrale dans la technique pilates et le travail constant des abdominaux en est le fruit. Chaque fois que l'on expire, le centre que la méthode nomme "Power House" est engagé.

L'idée du pilates est de travailler de l'intérieur vers l'extérieur. Idée qui laisse souvent penser que le pilates est une discipline douce, voire trop douce, d'autant qu'il n'offre pas un travail cardio. Mais attention, cela n'enlève rien à l'efficacité de cette méthode. Essayez au moins une fois pour constater que le ressenti est immédiat, voire puissant et les effets bien visibles. Le travail réalisé va porter sur l'ensemble du corps : centre, dos, bras, épaule, jambes, avec un accent toujours mis sur l'engagement de la ceinture adbominale et la qualité de la posture dans la réalisation des exercices. Il est primordial pour Joseph Pilates de bien s'oxygéner, d'avoir une posture droite, une colonne vertébrale saine, des organes bien soutenus. Les exercices allient contrôle, coordination, fluidité, centrage, précision et requièrent concentration et répétitions.

Si je devais en quelques mots comparer yoga et pilates :

YOGA : + flexibilité - gainage, contrôle du souffle, méditation

PILATES : + gainage - flexibilité, contrôle du souffle, concentration

Le contrôle du souffle est une donnée centrale commune aux deux disciplines. La concentration conduira à la méditation et vice versa. Le gainage et la flexibilité ne devraient pas être dissociés l'un de l'autre et se retrouvent dans les deux méthodes à des dosages distincts. Nous avons donc là deux disciplines parfaitement complémentaires.

Le pilates présente l'avantage de proposer des exercices très simples que vous allez pouvoir transposer dans vos activités : vous sentir plus droit sur votre chaise de bureau, quitte à la troquer quelques minutes par jour contre un Swissball, exercer vos abdos profonds au volant, améliorer votre position sur les skis grâce à un meilleur contrôle de la bascule du bassin, anticiper et contrecarrer les crispations au niveau des épaules... La prise de conscience posturale réalisée durant votre séance hebdomadaire viendra vous titiller ensuite chaque fois que dans votre vie courante vous vous tiendrez mal. Le but d'une séance de pilates est qu'elle se prolonge dans votre quotidien afin de l'améliorer : plus de confort physique car moins de douleurs parasites, plus de maîtrise dans les mouvements donc moins de faux mouvements et par ricochet plus de liberté mentale et d'actions car moins d'inconfort et de limitations physiques à gérer.

Le pilates est ainsi à la portée de tous et toutes, définitivement. En activité unique ou en complément de votre sport préféré, tentez  vous serez bluffé !


Catégories : Aucun

Publier un commentaire

Oups !

Oops, you forgot something.

Oups !

Les mots que vous avez saisis ne correspondent pas au texte affiché. Veuillez réessayer.

0 commentaires