Bruson, Verbier, Vals de Bagnes et d'Entremont
professeur yoga verbier

Yoga, Pilates, Sophrologie

Blog

Pratiques yoga/pilates postnatales, les bienfaits sur le plan physique et au-delà

Publié le 24 avril 2019 à 14:15

De longs mois ont précédé l’arrivée de bébé. Votre corps s’est tout d’abord transformé, puis vous l’avez senti bougé ce petit chou, enfin le grand jour est arrivé. Maintenant devant vous, un nouveau chemin de vie se dessine avec dans le berceau le plus magnifique des cadeaux.

La famille s’est agrandie, avec de nouvelles priorités à définir, une organisation à repenser, ses marques à trouver, ses bonheurs et ses peurs, ses joies et ses doutes. Tout est là, couplé souvent à un certain, disons, fouillis hormonal, un corps dans lequel on ne se reconnaît pas encore, des nuits entrecoupées et une multitude d’émotions entremêlées.

Alors voici quelques raisons qui pourraient vous amener à pratiquer :

- Santé du périnée : durant 9 mois, nous pourrions dire avec humour que bébé a profité avec bonheur de ce hamac naturel qu’a constitué votre périnée pour s’y installer de plus en plus confortablement. Alors oui, et ce même si vous avez accouché par césarienne, le renforcement postnatal de votre plancher pelvien, soutien précieux de vos organes, est primordial.

- Mobilité des lombaires : le ventre qui s’est arrondi, a pu entraîner concomitamment une accentuation de la cambrure lombaire. La zone en question a alors souvent perdu en mobilité, souplesse et confort. Nous redonnerons au fond du dos élasticité et placement neutre.

- Renforcement du haut du dos : l’allaitement, avoir et prendre bébé au bras, porter bébé en écharpe, nécessiteront d’avoir un haut du dos sain et fort pour ne pas voir la posture se refermer.


- Respirer : que ce soit en yoga ou pilates, la respiration consciente, coordonnée avec l’engagement du périnée à l’expiration, vous permettra déjà de vous reconnecter à vous mais aussi de créer au-delà du cours une habitude, comme une seconde nature, qui prolongera le renforcement du périnée au quotidien.

- Récupérer : l’intervention de votre professeur, de séance en séance, se fera en fonction d’une progression douce et adaptée, mais sera aussi parfois dictée par votre forme du jour, et une séance de renforcement viendra alors céder si nécessaire une place bienveillante à une séance de relaxation. C’est le principe d’adaptabilité.

- Relâcher : vous pourrez alors profiter de cet espace-temps pour évacuer un trop plein d’émotions, reconnaître en toute légitimité vos sensations, accueillir simplement ce qui se présente puis recharger vos batteries.


- Prendre un moment pour soi : je recommande vivement aux jeunes mamans de prendre ce moment pour elle, pour en éprouver tous les bienfaits et aussi pour pouvoir être durant cette heure pleinement à l’écoute d’elle-même.

- Retrouver son corps : cet instant sera qualitatif. Il s’agira également d’être, sans jugement, à l’écoute de son corps, ce qu’il s’y passe désormais et observer avec un œil attentif la manière dont il progresse.

- Retrouver sa féminité : en retrouvant son corps, ses sensations, son galbe, la maman peut aussi redevenir femme, le divin féminin dans toute son expression.


N.B. : Il est à noter que la pratique débutera après avoir obtenu le feu vert de votre gynécologue. Et chose importante de nombreuses assurances complémentaires assurent une prise en charge partielle des cours privés postnataux.


 

Catégories : Aucun

Publier un commentaire

Oups !

Oops, you forgot something.

Oups !

Les mots que vous avez saisis ne correspondent pas au texte affiché. Veuillez réessayer.

0 commentaires