Bruson, Verbier, Vals de Bagnes et d'Entremont
Sandra Brandstetter

Yoga, Pilates, Sophrologie

Blog

Quel Yoga pour moi ?

Publié le 3 juin 2019 à 11:35

Voici quelques éclairages professionnels indispensables pour cibler juste.

Le yoga c’est tendance, tout un chacun sait qu’il est le compagnon idéal d’une vie saine, mais sait-on pourquoi exactement ? Pas toujours. Peut-être avez-vous même déjà été déçu par votre premier cours ? Trop méditatif ou à l’inverse trop de temps en appui sur les poignets ou encore la tête en bas…

Nous allons essayer ensemble d’y voir plus clair, pour chasser les idées reçues, comprendre, renouer après une déception yogique ou encore faire de manière avertie le premier pas et trouver son bonheur sur le tapis.

Le yoga se décline sous des enseignements très distincts les uns des autres. C’est la raison pour laquelle si vous vous apprêtez à suivre un cours intitulé seulement “yoga”, n’hésitez pas à demander plus d’informations de façon à vous assurer que le contenu ainsi que le niveau sont conformes à vos besoins et attentes. N’ayez pas peur non plus de demander à votre professeur quel est son cursus de formation et d’expérience, transparence et clarté doivent être de mise. Le professeur n’est pas là pour faire et briller dans sa pratique, mais pour vous accompagner et vous encadrer dans la vôtre.

Vous avez besoin de détente, de retrouver un sommeil de qualité, le Yoga Nidra est fait pour vous. Vous resterez allongé sur votre tapis et serez invité tout au long de la séance à prendre conscience de votre corps pour mieux le relaxer.

Vous avez envie de calmer un esprit tumultueux et tempétueux, alors à vos coussins de méditation ! Pendant 35 à 45 minutes, vous serez guidé afin d’accéder à la concentration. La méditation peut porter sur différents thèmes : la respiration, un objet, un mantra, le corps physique, astral ou spirituel. Si vous pensez, vous ne méditez pas ! C’est donc un travail de longue haleine, une discipline à part entière. Le simple fait de demeurer parfaitement immobile est également un premier challenge à relever. Vous ne le regretterez pas, la clairvoyance et l’apaisement qui en résultent parleront d’eux-mêmes.

Yin yoga, une pratique complémentaire. Le Yin, doux et lunaire, ne peut exister seul, il forme un tout avec le Yang, puissant et solaire. Le Yin Yoga a été pensé pour venir soutenir une pratique Yang (yoga dynamique, sports d’endurance, sports collectifs… ). Vous maintiendrez chaque posture plusieurs minutes à 80 % de vos possibilités et avec l’aide de supports (coussin, couverture… ). Chaque pose sera suivie d’une courte relaxation. L’idée du Yin est de travailler en douceur et profondeur au moyen d’un étirement bien pensé non pas sur les muscles mais sur les ligaments, tendons et fascias. Le Yin yoga prendra soin de manière ciblée de vos articulations pour les garder mobiles, souples et bien lubrifiées.

Asthanga yoga, puissance et rigueur. La pratique Asthanga est en comparaison avec le Yin purement Yang. Vous enchaînerez sur votre tapis des postures debout, d’équilibre et assises selon des séquences prédéfinies allant du degré 1 au degré 6. Il vous faudra gravir pas à pas chaque échelon. Une pratique passionnante et très engagée.

Vinyasa yoga qui se décline aussi sous les noms Flow Yoga, Power Yoga, Dynamic yoga. Il est issu de la pratique Ashtanga, avec laquelle il partage les mêmes salutations au soleil A et B, les postures et la respiration Ujjayi connue aussi sous le nom “Ocean breathing”. Alors qu’est-ce qui les distingue finalement ? Le Vinyasa yoga ne suit pas la progression des 6 séries préétablies. Chaque cours peut évoluer sur un thème différent et un degré d’intensité adapté au public.

Ces deux dernières pratiques sont, avant-tout, physiques. Les postures s’enchaînent avec fluidité et sont maintenues au maximum pour 5 respirations complètes. Vous pouvez vous attendre à transpirer. Vous étirez mais aussi renforcez votre corps. La synchronisation requise de la respiration et du mouvement postural nécessitera toute votre concentration. Bien exécutée, il en résulte une méditation active apaisant les cogitations mentales. Si vous avez de la peine à tenir en place lors d’une séance de pure méditation, ces pratiques seront votre sésame vers des contrées plus zen.

Hatha yoga, son point fort : chaque action est suivie d’un temps d'inaction, de repos. Mais alors quel effet ? Un équilibre maintenu tout au long de la séance entre les systèmes nerveux autonomes stimulant/apaisant. Un cours de Hatha respecte également la chaîne énergétique des Chakras du sommet du crâne jusqu’à la base de la colonne vertébrale. L’idée maîtresse est de maintenir chaque posture parfois plusieurs minutes durant avec le plus de stabilité possible et un engagement musculaire réduit au strict nécessaire.

Voici pour l’essentiel. Il va de soi que tout ceci peut se décliner à l’infini : Yoga doux, Yoga dos, Yoga des hormones … Bien choisi, le yoga sera alors bénéfique à CHACUN d’entre nous.

Namasté

Catégories : Aucun

Publier un commentaire

Oups !

Oops, you forgot something.

Oups !

Les mots que vous avez saisis ne correspondent pas au texte affiché. Veuillez réessayer.

0 commentaires